Vous voulez signer la pétition c'est ici

Publié le par non-au-mc-do-lezignan

 

http://www.petitions24.net/non_au_mcdo_de_lezignan_cres_et_a_lindustrie_de_la_malbouffe

 

Au départ la pétition a simplement circulé de façon écrite puis envoyée à la mairie. Un article est paru dans le journal local dans le courant du mois d'Aout. Le ton de cet article nous a convaincu qu'il fallait diffuser l'information et donc utiliser internet. L'article, plein de citations démagogues, en question est dans la rubrique presse.

 

 

image-blog.jpg

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nadine Franjus 03/10/2011 16:10


Dire que la venue d'un Mc Do à Lezignan peut être compris comme un signe du progrès ! C'est consternant, Observons cette nouveauté : Ils ne se sont pas installés sur la place principale. Mais c'est
peut être pour nous faire réfléchir sur ce qui est vraiment la "place principale" à Lezignan... Ils se sont installés dans la principale zone commerciale, parce que c'est là que ça se passe. C'est
LA zone d'activités. Qui va encore dans le centre ville avec ses boutiques et ses commerçants de qualité? Qui va acheter du poisson tout frais et avec une grande diversité chez Sauzède? des légumes
variés chez Banane? des volailles chez Clottes, de la viande chez Chabbert? etc.... Ceux qui ont encore du goût. Ceux qui font la différence entre la bouffe et le nourriture. et vous?


Non au McDo à Lézignan ! 04/10/2011 08:28



C'est notamment cela que nous dénoncons. Cette périurbanisation galopante n'est pas durable, les services se délocalisent en contradiction avec les politique de requalification urbaine qui
devraient prévoir de re-dynamiser les centres villes.


Même si en apparence McDo ne peut pas rivaliser avec ces établissemnts de qualité, son installation à Lézignan conditionne les choix de consommation de la population. Les "jeunes" qui iront au
McDo s'y habitueront et une fois leur éducation au goût uniformisée, quand il seront en âge de consommer avec leur conscience il n'iront pas chez Banane, Sauzède, Chabbert ou Clottes puisqu'ils
n'y seront pas habitué surtout si les parents sont complices.


De plus il y a une réel manque de communication autour des commerces et restaurants du centre de Lézignan ; par exemple en arrivant par l'autoroute on à l'impression qu'il n'y a que McDo et
Centracor dans la capitale des Corbières ! Une grande partie de la population de passage ne fera plus l'effort d'aller jusqu'en centre ville pour chercher la qualité tout simplement parce qu'elle
ne sera pas au courant de son existence. Cette planification locale constitue un enjeu majeur pour le tissu économique, les commercants et restaurateurs ne s'en rendent pas toujours compte, quand
on va les voir, ils dénoncent mais publiquement ils sont très modérés alors que pour eux les conséquences seront désastreuses. Il faut se mobiliser localement ! Nous essayons de faire vivre ce
mouvement mais il faut un relais local fort. Le mouvement se fédère de plus en plus, les prochaines actions iront dans ce sens.



Gidon Olivia 26/08/2011 21:23


Quelle honte! Ils nous font croire que c'est indispensable et qu'ils sont des "sauveurs"!
"vous comprenez, nous créons des emplois et puis ça modernisera un peu le coin (le tout avec un sourire railleur)! oh et puis on fait dans le développement durable, vous savez..."
je les entend d'ici...
ils nous prennent vraiment pour des cons!
Mais quel mal y a-t-il à être fier de son pays, qui a su se préserver (beaucoup moins ces dernières années...), de leur merde? Quel mal y a-t-il
à vouloir rester simple?