Vous voulez des solutions c'est ici

Publié le par Non au McDo à Lézignan !

amap.jpg

 

Pour connaitre les points de vente de produits sains et locaux (et pas plus chers qu'un McDo!) :

 

http://www.natureetprogres.org/consommateurs/groupes_nature_progres.html

L'association Nature et Progrès organise des groupements d'achat et veut créer un réseau sur Lézignan-Corbières.

Vous pouvez remplir le formulaire suivant.

https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dFMwdFp3RWQwY2F4cnVfSWN3dE1xTGc6MQ

Ou contacter l'association :

np11.ccbio@gmail.com

 

http://www.mangeonslocal.fr/

 

http://bioreseau-de-narbonne.over-blog.com/

 

http://ventenac-equitable.over-blog.com/

 

http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/acteurs/result

 

http://www.reseau-amap.org/

 

http://www.reseaucocagne.asso.fr/

 

http://jesuislocavore.com/

 

Une commune sur laquelle on peut prendre exemple :

http://www.barjac.fr/

 

Si l'échange vous interesse, il y a des SEL à Narbonne et Carcassonne notamment :

http://www.selidaire.org/spip/sommaire.php3

 

Certains osent les hamburgers "terroir"  :

Le carré des gourmets à Saint-Rémy de Provence :

http://www.laprovence.com/article/arles/le-premier-fast-food-provencal-est-ne

Le Mac'Arel de Philippe Lacube :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/16/991114-Mac-Donald-s-Non-Mac-Arel.html

 

 

 

Pour vos jardins et espaces verts, au lieu de mettre du bambous et un arrosage automatique en affirmant qu'il s'agit "d'essences locales", comme le McDo, adressez-vous aux pépinières Filipi :

http://www.jardin-sec.com

 

 

Se renseigner sur les autres modes de consommation gastronomique :

http://www.slowfood.fr/

 

 

Pour se défaire du joug de l'industrie agro-industrielle et des semences de Monsanto :

http://www.kokopelli-blog.org/

 

 

Dans l'article portant sur les raisons de ne pas accueillir MacDo dans les Corbières, vous trouverez également des pistes d'actions.

 

 

  Pour les décideurs, les solutions sont également diverses, ils ont localement des outils pour les mettre en pratique.

L'objectif est de développer un tissu économique diversifié dans le secteur primaire, secondaire et terciaire en élaborant des filières complètes, intégrées et locales/régionales. Un exemple : de la plantation d’Oliviers à la vente d’huile et de savons en passant par toutes les étapes intermédiaires de transformation et de distribution, c'est applicable à de nombreuses richesses lcoales (miel, raisin, ...). Le secteur primaire doit lui aussi être diversifié (cultures et élevages adaptés au climat).

 

Bref, les solutions c'est pas notre rôle de les chercher et de les trouver, on propose quelques pistes pour un développement local durable, on est partant pour y réfléchir, donc, maintenant, chers élus = FAITES VOTRE TRAVAIL !

 

 

Avant l'été 2012, le collectif, en collaboration avec d'autres associations essayera d'organiser des réunions d'information sur les alternatives alimentaires locales afin que chacun puisse trouver les moyens de se nourrir sainement et localement. Infos à suivre prochainement.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article